DENIS RIVIERE

Acrylique sur toile

Format : 60 Figure (130 x 97 cm)

Sans titre

Année : 1976


 

 


Denis Rivière est un peintre français né en 1945 à Honfleur. Il vit et travaille à Paris et dans l’Aisne.

Peintre de formation classique, Denis Rivière a manifesté son intérêt par l’antiquité.

Un voyage en Égypte lui donna l’envie de retracer certaines images à sa manière.

Denis Rivière, plus récemment, s’est pris d’une passion pour les subtilités offertes par les ciels.

 

La peinture n’est pas un art de la communication.

C’est avant tout le moyen sublime pour mettre le voyeur en face de ses propres réalités.

Elle agit comme un révélateur qui fixe dans l’instant le fragile équilibre de l’être.

 


 

Site de l'artiste :www.denis-rivière.net

CHARLES PASCAREL

 

Acrylique sur toile

Format : 60 Figure (130 x 97 cm)

Titre : De quoi s’agit-il ?

Année : juillet 1974

 


 

Charles Pascarel, dans le catalogue de l'exposition "Mythologies quotidiennes 2" au Musée d'Art Moderne de la Ville de Paris (avril/juin 1977), présente ainsi lui-même sa recherche :

 

"Je crois que les formes appréhendées par le peintre sont les traductions imparfaites des formes inscrites dans l'inconscient collectif, des empreintes d'empreintes, dont sa mémoire essaie de retracer les contours usés par le temps. Il ne s'agit donc pas de décrire une automobile ou un miroir, un personnage mais de charger leur image d'une mythologie personnelle et universelle. La mienne propre, étant d'essence mystique, m'a conduit à épurer l'anecdote pour n'en conserver que la présence d'un ordre spirituel au sein de tout et de tous. C'est par ma volonté d'union avec la réalité que j'en conçois l'illusion, par mon amour de la vie que je ne crains pas la mort et par mon travail de peintre que j'offre ma vacuité au monde. Signaler la présence du mythe au sein du quotidien m'apparaît ainsi comme un moyen d'éveiller à la connaissance spirituelle. Disons que les éléments du mandala peuvent se trouver dans une cuisine ou un jardin public et que l'extase peut produire aussi bien le fou-rire que les larmes." Il note aussi, à propos de son travail actuel et des raisons qui l'ont convaincu de considérer le numérique comme un art à part entière qui lui permet d'exprimer, avec des moyens nouveaux, la poursuite de cette "figuration narrative" qu'il n'a jamais abandonnée : "La seule forme d'art nouvelle, à cette époque cul-de-sac où tout a tellement été dit et redit que les artistes ne peuvent que rabâcher ou inventer de pauvres gags et gadgets souvent inintéressants ou, au mieux, ludiques, provocateurs ou surprenants cinq minutes, la seule forme vraiment nouvelle, neuve et qui ouvre un champ considérable à des aventures insoupçonnées, c'est l'art numérique, le digital art et, malgré l'indifférence ou les résistances qu'il suscite, comme au XIXe siècle la photographie, il doit obtenir une place dans les arts plastiques, pour les régénérer et les dépasser grâce à l'invention des esprits créatifs, que les outils fournis par les ordinateurs aident à formuler dans un langage encore jamais utilisé."

 

 


 


Site de l’artiste : www.charlespascarel.com

 

 

JACQUES LAMOLERE

 

Titre : Nativité N° 2

Huile sur toile

Format 92 x 73 cm


ANDRE QUEFFURUS

 

« Tout peintre voyage entre les ombres lumineuses et les doutes qu'engendre la lumière. La métaphore enchante. A l'artiste de colorer l'ombre des êtres qui apparaissent comme des entités douées de sentiments. »

 

André Queffurus

24 x 55.5 cm

 


 

Huile sur toile

65 x 50 cm

 


      Huile sur toile

25 x 36 cm


Huile sur toile libre

50 x 65 cm

 



André Queffurus (né le 30 janvier 1939 à Marseille) est un peintre français.

 

Il a peint plus de 1 200 tableaux dont environ 700 sont dans des collections privées en Europe et aux États-Unis. Il est représenté dans les collections du Musée d'art moderne de la Ville de Paris, dans celles du Fonds national d'art contemporain ainsi qu’au musée de Melbourne.

 

 Site: fr.wikipedia.org/wiki/André_Queffurus

 

WALTER NOTZ

 

Peinture Acrylique

N° 145

Année 1974

Format 105 x 74 cm


 

Walter Notz, artiste à vocation multiple, s’est vite fait un nom internationalement reconnu comme peintre.

Alors que ses peintures ne cessaient pas d’avoir un succès retentissant – peinture d’une technicité complexe créée par l’artiste où des dizaines de couches fines sont superposées pour évoquer une grande profondeur d’où va naître une lumière énigmatique, l’artiste se tourne après une quinzaine d’années vers la sculpture.

 


 

Site de l'artiste : www.walternotz.com/

 

 

BERNARD OUVRARD

Sans tire  (1974)

Acrylique sur bois

122 x 100 cm


Site de l'artiste : www.bernardouvrard.com

Sans titre

Acrylique sur toile (1991)

format 195 x 130 cm

Site de l'artiste: www.bernardouvrard.com

 

                                                                       

JOËL KERMARREC

Titre: Petite  anxiété malpropre

Huile sur toile

Format: 40 x 40 cm


 

Artiste français (Ostende, Belgique, 1939).

Il étudie aux Beaux-Arts de Paris (1958-1963) et expose dès 1964 au Salon de la Jeune Peinture. Très influencé par Magritte et le Surréalisme, il cherche à résoudre ses questions sur la crédibilité des images au moyen d'une technique la plus anonyme possible. En 1969, il organise avec P. Gaudibert et J. Poli, au M. A. M. de Paris, le groupe Distance, qui réunit de jeunes artistes très éclectiques, et il commence à enseigner les arts plastiques à l'université de Paris-Vincennes. Ses " Fonds " (Fonds bleus, Fonds roses, v. 1970), ses toiles écrues, noires ou kaki (v. 1970) et ses Pantalons (1972) révèlent ses jeux avec l'image. Il utilise aussi des matériaux et des techniques hétéroclites (Fond noir + objet, 1971) et cherche le rapport au modèle, la rivalité avec le langage (la Peau — l'Ordre — le Savoir, 1973). Puis sa technique et son savoir-faire se concentrent sur les purs effets de peinture à la limite de l'identification, où la figure tient lieu de signe et où la couleur absorbe presque toute trace de modèle (Peinture " graphite " + objet, 1977-1979). Dans les années

80, il s'emploie à montrer la réversibilité de la surface par le jeu des aplats, des projections, des fléchages. Son principe de narrativité s'opère dans une réduction d'effets extrêmes qui plongent le spectateur dans l'univers onirique du peintre (Dessins, 1982, collage ; les Quatre Vivants – n° 1 Homme, 1983-84). Il participe à de nombreuses expositions de groupe, comme A.R.C. 2 au M. A. M. de Paris en 1973 et 1977, à la Biennale de São Paulo en 1979. Le musée de Grenoble lui consacre une exposition en 1978, et le Centre de Brétigny, en 1984.

 

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

 

www.joelkermarrec.com

 

fr.wikipedia.org/wiki/Joël_Kermarrec

 

 

Martial GUILLOT de SUDUIRAUT

La jeune fille au ruban

Acrylique sur toile

Format

 


            Violence  et passion

            Acrylique sur toile

            Format 73 x 95 cm

 

        

                           L'oiseau et la cerise

                           Acrylique sur toile

                           Format: 40 x 60 cm

 

                

       Sans-titre N° 1

       Acrylique sur toile

       Format : 48.5 x 61 cm

 


                 Sans-titre N°2

                 Acrylique sur toile (1975) signé MGS

                 Format

 

               

                           Sans-titre N°3

                           Acrylique sur papier marouflé sur bois aggloméré

                           Format

                           Année 1976, signé MGS

 

                           Lot n° P/17

                           Estimation: 25/50 €

         Sans-titre N°4

         Acrylique  sur papier marouflé sur bois aggloméré

         Format

         Année 1976 signé MGS